Les ingrédients de la cuisine vietnamienne

Les ingrédients indispensables pour réussir de bons plats Vietnamien

Anis étoilé Appelé aussi badiane, cette épice en forme d’étoile a un goût semblable à l’anis, proche du réglisse. Elle s’utilise pour parfumer viandes et plats mijotés. Elle est également indispensable pour la soupe traditionnelle du Pho.
Cannelle, épice dont le parfum mêle le boisé, le caramel, l’orange et la girofle. Elle s’utilise fréquemment dans les soupes.
Champignons parfumés (ou champignons noirs) Leur saveur délicate et leur parfum subtil en font un parfait aliment pour les soupes ou les plats sautés.
Chou Chinois (ou pé-tsai) Ce chou qui a l’apparence une grosse salade romaine accompagne très souvent, coupé en fines lamelles, les salades, les crevettes, le coriandre, la viande de porc, les nouilles chinoises, le riz…
Citronnelle, plante aromatique utilisée pour rehausser la saveur de la viande ou du poisson. Elle s’achète séchée ou fraîche, à utiliser tout de suite ou congelée après l’avoir émincée.
Curry (Ca ri), mélange d’épices (curcuma, piment, gingembre, cannelle, fenouil, muscade, poivre) sous forme de poudre ou de pâte.
Coriandre (ngo), herbe aromatique à la saveur particulière rappelant le cerfeuil. Elle est vendue en petits bouquets, comme le persil.
Galettes de riz, confectionnées avec de la farine de riz, ce sont de petites feuilles rondes transparentes et très fragiles. On les trempe dans l’eau pour les humidifier avant de préparer avec des rouleaux de printemps ou des pâtés impériaux.
Huile de sésame (dau me), utilisée crue pour les assaisonnements uniquement.
Ngo Gai, longue et fine feuille verte au goût très subtil, utilisée principalement dans les soupes et notamment pour le Pho.
Ngu vi huong, mélange de cinq épices très parfumé (graines de fenouil, clous de girofle, anis étoilé, cannelle et poivre noir) que l’on met dans les soupes ou pour parfumer les plats.
Nouilles de blé, fraîches ou frites, elles sont utilisées dans des mets tels que les nouilles sautées aux crevettes.
Nuoc Mam, sauce à base de saumure de poisson au parfum très prononcé qui donne le goût à la cuisine vietnamienne
Pousse de bambou, sèche ou fraîche, surie ou en conserve, sous forme de lanière, entière ou en filament, on l’emploie beaucoup comme légume. Elle sert à la préparation des soupes ou se consomme avec des pâtes ou du riz.
Riz Parfumé (gao thom) Au Vietnam, plusieurs variétés de riz sont consommées : complet, concassé, gluant, vert, long. Le riz parfumé prend la forme de longs grains translucides au parfum discret et raffiné. Il se déguste avec tous les plats.
Riz long, c’est celui qu’on utilise pour les potages.
Riz vert, ce dernier est utilisé pour la préparation des gâteaux.
Riz gluant (appelé aussi riz des montagnes) Il est blanc et opaque, s’agglutine, parfait pour la cuisson à la vapeur.
Saté, sauce piquante qui mélange graines de sésame, piment cacahuète, sucre, crevettes séchées. Il relève le goût de certains plats et peut accompagner les vapeurs.
Sauce de soja (xi dau), sauce à base de soja, de couleur brune, utilisée pour les plats sautés.
Sauce d’huître, sauce à base d’huître et de soja, utilisé également pour les plats sautés.
Sauce « Hoi sin ». (tuong) A base de haricots, de graines de soja et de piments, cette sauce épaisse, brune et sucrée s’appelle aussi sauce  » barbecue « .
Shou-Shou (su le). Légume vert, en forme d’avocat aplati, à la texture croquante.
Tofu, fabriqué à base de lait de soja, il ressemble à un carré de fromage blanc.
Vermicelle chinois transparent Très fin et à base d’amidon, il est utilisé principalement pour les soupes et les farces (dans les pâtés impériaux par exemple).

Cet article vous a plus, partagez le!

sylvie vietnam vagabondage

Conseillère en voyage – partenaires depuis + de 10 ans d’agences locales installées au Vietnam - Laos - Cambodge et Birmanie. Je vous organise des voyages hors des sentiers battus et avec guide privatif francophone . Vous désirez vous balader au Vietnam sans les contraintes d’un tour opérateur ? Vous rêvez d’un voyage à la carte avec juste un accompagnateur qui deviendra au fil du temps un ami ? Avec Vietnam Vagabondage, vous pourrez vivre pleinement vos vacances tout en profitant d’un accompagnateur pour vous évader en toute sérénité et sécurité. Depuis l'année 2002, je sillonne le Vietnam à la recherche d' insolite. J'ai voyagé de multiples façons, en voiture, train, a pied, vélo, moto, barque , dormant quelques fois dans des hôtels mais principalement chez les habitants pour être au plus proche d'eux. J'ai découvert le Laos et le Cambodge depuis 2015, de la même façon... novembre 2019, j'ai effectué mon deuxième voyage de repérage pour le Myanmar (Birmanie)...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *