Qui suis-je ?

sylvie brisset circuit vietnam vagabondages

Sylvie, un petit bout de femme de 1m57,  49 kg …. qui est parti toute seule, un beau jour, sillonner le Vietnam. Pas vraiment de danger dans ce pays, je me fonds dans la masse, je suis petite comme eux !!    Souvent on m’a demandé si je n’étais pas métis …..

Alors vous voyez bien que je suis faite pour vivre dans ce pays !!

J’ai sillonné le Vietnam  de long en large depuis 2002, en y restant de plus en plus à chaque fois.
J’ai écris un récit « vagabondages au Vietnam » lors de ma première pause de 6 mois au Vietnam en 2004. Il est encore  en vente du coté de mon actualité perso…

En 2009, j’ai rencontré Tien, qui a été mon guide et m’a fait découvrir Son Vietnam pendant plus de 3 ans.

Nos premiers clients l’ont été  en 2011, il n’y avait qu’un guide pour le Vietnam à ce moment là : Tien

Puis suite à trop de demandes, Tien à  dû  s’installer en agence de voyage au Vietnam  avec licence et pignon sur rue.

 2012, je partage ma vie entre le soleil du midi du coté de Salon de Provence et une colocation  près du lac Hoan Kiem à Hanoi.

Depuis 2014,  je travaille principalement avec www.vietnam-vagabondages.com et je suis la directrice pour toute la partie francophone en  réalisation de voyage sur mesure pour l’agence de voyage au Vietnam de Tien

2016: Je suis rattaché auprès du service du tourisme Vietnamien à l’agence de voyage Typic Travel de Tien Do, qui est titulaire de sa licence et son agence est gérée par INTERNATIONAL TOUR OPERATOR LICENSE 01-817/2016/TCDL-GPLHQT.

  Je ne suis pas un correspondant d’une agence qui travaille de temps en temps  mais la directrice pour la partie française avec mon site Vietnam Vagabondages qui est rattaché au site de l’agence Typic Travel de Hanoi et je travaille à temps complet pour l’agence en réalisant des repérages deux fois par an pour trouver des circuits différents et spécifiques

Ma vie entre 2004 et 2012

Pourquoi le Vietnam ?
Le Vietnam est un pays que j’ai rencontré à travers les récits de mon père. Celui-ci y a vécu plus de 2 ans pendant la période Indochine. Il m’a bercé de ses histoires, il m’a parlé des effluves que dégagent les bannias le soir à la tombée de la nuit, de l’odeur si caractéristique, acre et putride, du jacquier …. il m’a fait rêvé au peuple H’mong qui se promène à demi nu et cuit le poulet en l’enveloppant de terre pour ensuite le jeter dans le feu … Il m’a narré les fumeries d’opium… les femmes au sein découvert, signe de fécondité…. Gamine, mes rêves ont été annamites, bercés de bruit et d’odeur d’Asie. Je m’étais promise d’y aller à l’age adulte. En attendant ce jour béni, j’ai dévoré toutes les informations et lectures possibles évoquant ce pays. Et puis, un jour je l’ai fait, j’y suis allée .

Combien de fois y suis-je allée?
J’ai visité ce pays pendant 15 jours avec une agence de voyage. Pas de quoi s’imprégner vraiment. J ‘y suis retournée une deuxième fois avec mon époux et ma fille , et puis seule une troisième, quatrième, cinquième…etc… Un jour j’ai crée une association « La palanche ». L’association la Palanche avait pour mission, avec des fonds récoltés en France, d’aider les écoles des minorités H’mongs et Zao dans la province de Lao Cai des montagnes du nord, à la limite de la frontière Chinoise. Ayant une entreprise de multimédia, j’ai utilisé tous les supports possibles pour mon association : vidéo, exposition photo, Cédérom photos. J’ai sillonné les écoles primaires et secondaires de la région PACA , pour montrer au gamin le Vietnam , mon Vietnam.. J’ai fait des expositions dans les médiathèques des Bouches du Rhône. L’association vendait cartes de vœux , photos , CD. Elle louait aussi ses expositions photos aux comités d’entreprise et offices de tourisme des villes de la région. Avec l’argent récoltée, l’association a acheté des fournitures scolaires pour les livrer dans la province de Sapa -Bac Ha. Nous visitions chaque école et procédions à la distribution de fournitures scolaires… Dans les régions montagneuses, les gens sont très pauvres, ils n’ont rien. Cultivateurs, ils vivent suivant les saisons et mangent au grès des caprices de la nature. Ils ont très peu d’argent et vivent essentiellement de troc. Les écoles sont totalement démunies. Ce sont des vieux baraquements datant de la colonisation Française. Les classes ressemblent à celle que Doisneau photographiait dans les années 1950. Les enseignants n’ont aucun matériel pédagogique pour aider à leur fonction. Nous apportions donc tous ce qu’il faut ; cahier , crayons, feutres, peinture , compas , règle, rapporteur, carte du Vietnam….. et livres de bibliothèque en vietnamien . Nous achetions le tout à Hanoi, car nous voulions absolument que les enfants utilisent les produits locaux.

Et un jour le destin s’en est mêlé.

En 2001 à 44 ans. Divorce. Perte de mon entreprise donc perte de mon travail. Vente de la maison…… Mes enfants qui se sont détournés de moi….. Plus vraiment d’obligation de vivre en France. Je décide de franchir les quelques 15 000 Km qui feront de moi une Vietnamienne d’adoption. J’ai passé des week-ends et des nuits blanches a créer des produits multimédia et littéraire tel ce site , un DVD de photo , un DVD vidéo et un récit de voyage. Mes efforts n’ont pas été vains car j’ai réussi à créer un petit réseau d’amoureux de ce pays. Grâce à la vente de mes produits, chaque année quand je repars au Vietnam, j’ y vais avec un pécule qui me permet de continuer mon action. Toute seule… dans le silence …. Mais le tapage ne fait pas forcément avancer les choses. Voilà c’est aussi si simple que cela.

Et je fais quoi de l’argent récolté ?

Ma mission est très modeste… car mes moyens financiers le sont aussi .
Je continue l’ action de mon association la palanche( elle n’existe plus) en livrant des fournitures scolaires pour les petites écoles perdues dans les vallées aux alentours de Sapa. Chaque année je suis attendue, avec bonheur et je m’ en voudrais beaucoup de ne pouvoir venir … car les enseignants n’ ont pas grand chose pour faire l’ école aux enfants et les quelques crayons de couleurs ou cahiers que je dispatche sont d’ une grande utilité. Au fil des années, j’ ai participé aux études d’ anglais …200 000 dôngs par mois x 10 mois pour une jeune fille adorable de 19 ans ( l’ âge de ma fille à cette époque). J ‘ai donné l’ argent à un copain qui vit sur Hanoi et qui paie l’ école chaque mois pour la jeune fille. J’ ai participé à l’ achat des planches de bois pour permettre à ma petite famille de Taphin de terminer sa maison. Moi, cela ma coûté 35 euros, pour eux c’ était plus d’ un mois de salaire donc impossible à réaliser en une fois. J’ ai aussi habillé quelques gamins des rues qui en avaient bien besoin. Chaussures et pantalon. Le reste de l’argent est parti en sirop anti-toux, médicaments anti-douleurs, dictionnaire Anglais- Vietnamien, aide pour payer des études, des voyages en train pour permettre à des étudiants de revoir un peu leur famille habitant en campagne, vêtements , chaussures, livres… Argent distribué aux mendiants du lac Hoan Kiem ,( durant mon séjour ils auront pu manger un peu mieux. Comment feront-ils quand je serais parti ? je sais ce n’ est pas évident, mais malheureusement je ne peux pas aider tout le monde et tout le temps).
Repas pour une veille femme bloquée à l’ hôpital, elle avait tout juste un bol de riz par jour, comment voulez -vous qu ‘elle se rétablisse? Aide pour une jeune femme et son petit bébé, trouver un logement décent, acheter du lait, vêtements etc… Et puis d’ autres trucs que je ne comptabilise pas et que j’ achète au fur et à mesure des besoins de ceux que je rencontre….. ha oui! j’ ai acheté une paire de lunettes de vue d’ occasion 150 000 dôngs , elle sert à toute la famille !!!!
Au fait, suivant le cours du change 22 000dôngs = 1 euro Français et 15700 dôngs= 1 US
Voilà je me suis fait plaisir en faisant plaisir et c’est le meilleur des plaisirs…

Le Vietnam évoqué dans les souvenirs de mon père, m’avait-il préparé à une telle réalité ?
Quand je suis arrivée au Vietnam , je n’ai pas vraiment été étonnée. Je m’étais préparée à sa culture et surtout j’avais compris son mode de fonctionnement. Il est bien évident que mon premier Vietnam des années 2000 n’est pas celui des années 1945 de mon père, tout comme celui de 2008 car tout change vite, très vite…. . Mais bien que ce pays ai connu beaucoup de bouleversements dû en partie aux différents guerres qu’il a du assumer pour retrouver son autonomie, ce pays est resté authentique. Ce pays a deux faces, une pour le touriste de base, qui se contente de voyager en troupeau et s’efforce d’apprécier ce que l’on veut bien lui donner à voir et l’autre face , pour des gens comme moi qui veulent s’imprégner du pays en prenant le temps de se poser. Et là c’est du bonheur à l’état pur , de l’émerveillement quotidien. Le Vietnam n’est pas une réalité , dans ce pays il n’y a rien qui ne gène, qui ne choque , c’est tout simplement une culture totalement différente à la notre. Pour voyager et vivre dans ce pays , il suffit de quitter son esprit cartésien d’Européens nantis et simplement se laisser bercer comme dans un hamac à l’heure de la sieste… Les vietnamiens sont des gens simples. Ayant peu de moyens financiers, ils vivent au jour le jour, ils ont appris à se débrouiller. Ils connaissent encore la communauté , le partage, l’aide . Ce qui fait d’eux des gens forts , capable de, à l’inverse de nous qui devenons des assisté chaque jour… c’est peut être tout simplement cela qui gène les européens et qui leur fait dire « vous êtes vous préparé à une telle réalité ? »
Je le répète , il n’y a pas de réalité , il y a de la réussite , il y a un pays , un peuple, qui veut oublier les mauvais jour et qui a une rage de vivre et de réussir ENORME . Enorme au point, c’est certain, que cela puisse gêner et être qualifié de réalité !

Dans mon récit, je parle de villages très reculés qui semblent vivre encore au Moyen-Age . Comment ai-je abordé ces populations ?
Ce n’est pas moi qui les ai abordé mais eux ! C’est mon « guide-chauffeur à moto » qui m’a proposé de tenter de vivre dans une famille des minorités .
La petite famille qui m’a accueilli était très fière de m’inviter chez elle. La mère s’excusait toujours de ne rien avoir à me proposer, autre qu’un maigre repas ou le lit de leur enfants. Ils étaient un peu gênés mais quand ils ont compris que je me trouvais très bien avec eux, il n’y a eu aucun problème et chacun a repris sa place. Toute la vallée est venue me visiter, le traducteur était épuisé de répondre à quantités de questions. Les préoccupations première était « mais qu’est ce qu’elle peut bien nous trouver de si bien au point de vouloir vivre avec nous ! »
Et puis quand ils ont compris que c’était parce que j’étais bien avec eux , chacun est repartis à ses occupations et ne s’est plus occupé de moi . J’ai ainsi passé une semaine complètement acceptée, je faisais partie intégrante de la famille qui m’hébergeait.
Pour vivre en harmonie avec les minorités vietnamiennes, il faut d’abord se fondre dans la masse et leur prouver que l’on se pose dans leur pays par amour et non par curiosité. Il ne faut pas jouer au touriste qui se ballade en permanence avec son appareil photo. Il faut rester prêt d’eux et essayer de dialoguer. Pas besoin de connaître la langue, les gestes suffisent ! A partir de ce moment là , une confiance et une osmose s’installe et vous vous trouvez embarqué bras dessus, bras dessous dans la visite guidée du village. Ce sont des gens très curieux , un peu effronté mais absolument pas agressif.

Quel est pour moi le goût du Vietnam ?
Le goût de la simplicité, le goût de l’instant présent. Le goût de l’amour et d’une certaine liberté intérieure qu’on a tendance à avoir totalement oubliée en Occident.

Quelques conseils à donner à ceux qui souhaitent, comme moi, s’immerger dans la culture vietnamienne ?
La culture vietnamienne peut être une culture difficile à supporter pour un européen habitué à ce que tout aille vite et de suite. Au Vietnam, il n’y a pas vraiment d’heure. Un bus qui pars à 16 h et bien il partira avec une heure de retard ? Qu’elle importance, pourvue qu’il parte ! Pour vivre dans ce pays, il faut laisser son stress à l’aéroport et se laisser bercer. Bon d’accord, il est grouillant, bruyant, mais il y a tellement d’endroit où trouver du calme !! Ne serait ce que dans une pagode où vous êtes accueillis en toute simplicité. Vous pouvez y rester des heures sans y être ennuyé. C’est un pays où il faut se laisser transporter par la vitalité des villes et profiter de la quiétude des campagnes. Il ne faut pas se poser de questions, il faut laisser faire…de toute façon on y arrivera bien !!!! Lâchez tout : le métro, le boulot , le dodo et venez vous délecter d’un jus de mangue bien frais ça vaut tout l’or du monde . Lisez mon livre, il vous parle du Vietnam de l’intérieur, des gens de tous les jours, laissez vous porter par mes anecdotes et vous verrez que c’est un pays très facile à rencontrer.

39 commentaires

  1. Juste un mot … bravo !
    Je n’ais naturellement pas fini de parcourir votre blog alors, je vous dis a bientôt Sylvie.
    Et bonne continuation.

  2. Tuan Guide francophone

    Chere Sylvie!

    je suis tres heureux quand vous avez blog et beaucoup d’information que vous ayez eu quand vous étiez au Vietnam, je recherche sur internet et j’ai trouve votre blog et je vous ecris un peu, si vous le recevoyez cette lettre et inmediatement m’ecriverez s’il vous plait!

    maintenant j’habites a TOUlouse
    j’ai facebook aussi
    A bien tot

    Tuan

    • Coucou Tuan, très heureuse de te retrouver! Oui tu a été mon premier guide en 1995 et tu sais je t’ai cherché dans Hanoi quand j’ai vu que le restaurant où tu travaillais en face de mon hôtel étais détruit. Tu avais changé de N° de tel je ne pouvais plus te contacter… très heureuse de t’avoir retrouvé, on se contacte en privé

  3. Bonjour Sylvie,

    Mon conjoint et moi sommes à la préparation d’un voyage au Vietnam et peut-être 1 ou 2 autres pays adjacents comme le Cambodge, Laos… ou autres suggestions. Nous ne sommes pas pressés par le temps, nous disposons de 3 à 4 mois, débutant vers novembre ou décembre 2012. Ce sera notre première visite en Asie. Nous sommes du Québec, Canada. Nous ne sommes pas fervent des grands circuits touristiques. Nous aimons allées à la rencontre des gens. voir de l’architecture, voir les paysages, sillonner les eaux, goûter à la cuisine… Bref rien de compliqué mais on veux s’imprégner du pays et prendre le temps. Vos idées et commentaires sont les bienvenus. Nous recommandez-vous un guide ?

    Merci,

    MArie

  4. Bonjour Sylvie,

    Avec mon ami, nous partons au Vietnam du 18 avril au 09 mai. Nous potassons actuellement nos guides pour essayer de se faire un parcours des plus intéressants. j’ai aussi pris appui sur des suggestions de connaissance qui sont déjà venus au Vietnam l’an dernier.Nous arrivons à Ho Chi Minh.

    Tout d’abord, je suis éducatrice spécialisée, je m’occupe donc de plein d’enfants et je traite aussi les procédure d’adoption. Je suis particuliérement intéressée par les orphelinats à l’étranger et curieuse de voir comment nous pourrions les aider. Aussi,je voulais savoir si tu avais une ou plusieurs adresses à m’indiquer pour aller visiter un orphelinat?

    Ensuite, je voulais savoir si tu avais des conseils particuliers à nous donner en qui concerne la santé et l’administratif?

    Enfin, as tu un parcours particulier à proposer, les lieux incontournables pour un séjour de trois semaines? Nous dormirons essentiellement dans les hôtels et si nous le pouvons dormir au moins une fois chez l’habitant, dans un endroit naturel qui n’est pas l’attrape touriste. Donc si tu as des conseils à nous donner, des adresses, nosu sommes preneurs.

    Je te remercie d’avance de tes réponses et nous restons à disposition.
    Cordialement. Céline ET Laurent

  5. Bonjour,
    Connaissez vous un orphelinat dans Hanoi où un groupe de dix douze personnes pourrait visiter lors de leur visite du vietnam.
    Nous envisageons de faire un don lors de ce passage. Merci d’avance
    Daniel

    • OUI j’en connais un qui se trouve de l’autre cote du Fleuve rouge, au milieu d’un petit quartier Vietnamien. La pagode, située au milieu d’un parc, est un véritable havre de paix.
      Voici son adresse: Chua Bo De, 90 pho Phu Vien, phuong Bo De, Long Bien, HANOI site web en vietnamien: chuabode.com.vn

      PS L’accueil est froid au début mais devient très chaleureux par la suite, si vous venez ni par voyeurisme ni pour adopter. Je ne vous conseille pas de venir à 10 car cela fait un peu « troupeau » qui visite un orphelinat comme il visiterait une fabrique de Laque. Je vous conseille de sélectionner 4-5 personnes qui soient vraiment concernées par une proposition d’aide à apporter l’orphelinat .
      Vous pouvez apporter des vêtements CHAUD pour les enfants ou donner de l’argent (un enfant leur coute entre 35 et 40 €par mois ).

  6. Bonjour Sylvie,
    C’est Trang, le concepteur du Zixbook. Comment vas-tu et que deviens-tu ? Pardonne-moi le silence radio depuis un an.
    J’ai vécu le millénaire de Hanoï en octobre, y étais-tu ?
    Je cherche toujours à promouvoir le concept Zixbook par les media
    (presse, radio, TV, Web…). Un livre de photo sur le peuple vietnamien sortira en 2011 si je parviens à faire parler du Zixbook. Cela me ferait vraiment plisir de t’offrir la BD et le livre photo bien sûr dédicacés. Bon vent et gros bisous de Paris, Trang

    • Bonjour Tang
      Oui je me souviens de toi!!
      J’étais moi aussi à Hanoi pour le millénaire, c’est bête si tu l’ avais dis on aurait pu se voir. Mais qu’elle panique , impossible de circuler dans le centre à partir de 17 h. Je suis partie avant la fin car j’avais un périple à faire dans le nord http://www.vietnam-vagabondages.com/2010/11/12/programme-periple-bac-ha-xi-man-hoang-su-phi/

      Je vais bien, je viens tout juste de rentrer en france. Je bosse en collaboration avec une agence de voyage pour le vietnam, basée sur Hanoi. Et je bosse pour leur site internet , puisque initialement c’est mon premier métier: Communication et Internet . Je vais donc m’installer pour deux ans sur Hanoi, d’ici février-mars et travailler dans la communication pour un autre projet aussi, mais chut ….
      Au plaisir de te lire PS je t’écris en privé

  7. Bonjour Sylvie ,

    Nous serons mon épouse et moi a hanoi fin decembre :comment puis je te contacter ou te rencontrer pour organiser un sejour en baie d’halong terrestre ?

    Merci de ta réponse , cordialement

    Richard et Agnes

  8. DUHAMEL Bernard & Bernadette

    Bonjour Sylvie.

    Je me permets de vous appeller par votre prénom…
    Nous projetons un voyage au Vietnam du 30 octobre au 13 novembre 2010. Nous avons l’habitude de visiter les pays étrangers avec guide et chauffeur (mon mari étant agent commercial, il est toujours sur la route. Il parcours donc énormément de kms. Il ne veut pas conduire en vacances à l’étranger) Nous évitons aussi les circuits touristiques trop fréquentés. Pouvez-vous s’il vous plaît m’indiquer les coordonnées d’un organisme proposant des voyages à la carte avec guide (parlant français) et chauffeur. Pour l’instant, nous serons 2 (mon mari et moi) mais je vais essayer de convaincre un couple d’amis de partir avec nous.
    Je vous remercie beaucoup. Bonne continuation dans vos projets.
    Cordialement

    Bernadette

  9. hello sylvie,

    ton parcours et tes choix sont assez admirables (je pense que le mot n’est pas trop fort).
    ce pays à l’air très attachant et comme j’aimerai le visiter un de ces 4, j’ai décidé de faire du tourisme un peu plus « responsable » et j’essaie de parrainner un enfant des pays que je visite (cela biensur dans la limite de mes moyens !) mais ne pouvant pas voyager énormément cela devrai t être faisable. Aussi pour cela j’essaie de sélectionner au mieux une bonne association d’aide aux enfants qui puisse me donner des bonnes garanties d’intégrité, ainsi qu’un remboursement fiscal (ce qui devrai me permette de parrainner plusieurs enfants) .Donc peut être pouvez vous m’aider dans cette recherche, et bravo encore pour l’aide et le don de soi que vous faites pour ce pays !
    A bientot, Gé

  10. sylvie de vietnam-vagabondages.com

    En troupeaux j’ai dis ça moi? mais nonnnnnn!!!

    Les tours -opérators que j’ai choisis proposent généralement du tourisme écologique mais bon je pense qu’il y a aussi du tourisme de base. Et oui comment faire pour ne pas être nombreux en voyage à part avoir les moyens financiers de se payer un guide ou avoir l’esprit baroudeur?.
    Si je me moquais des « troupeaux » c’était gentiment car moi aussi j’ai été dans un troupeau lors de voyage!!!
    merci au plaisir de se rencontrer sur voyage forum ( opale sur VF)

  11. Olivier MAILLET

    Bonjour,

    C’est passionnant…de bout en bout…c’est, je le souhaite, ma prochaine destiantion.Un bémol cependant. Pourquoi critiquer ces « touristes qui se déplacent en troupeau » (sic) alors que les liens de votre site renvoient à ces tour-opérators qui organisent ces déplacements « en troupeau » ? tout le monde n’a pas une âme d’aventurier !!!

    Bonne continuation et encore bravo,

    Cordialement – Olivier (Gypsee sur VF)

  12. Bonjour Jacques
    Un mois au Vietnam , c’est déjà pas si mal surtout si vous voyagez sans agence à votre rythme.
    il y a quelques agence avec du personnel et des guides qui parlent français.
    on m’a souvent demander de partir avec moi ,mais ce n’est pas facile car ma façon de voyager ne peut pas convenir à tout le monde, on a chacun sa personnalité et son état d’esprit. Je souhaite un bon retour au vietnam.

  13. Suis partie pour la première fois au Vietnam en Février 2009(tout le mois)mais bien trop cours…Suis arriver sur votre blog,trés bien fait avec bcp de renseigments trés utiles…Durant mon séjour je suis passée par Saigon,Dalat,et Nha-Trang et comme déja dit plus haut bien trop cours…Repart l’anneé prochaine surement pour six semaines et avec d’autres destignations en autre Hanoi ect…,et voila mon petit parcourt au Vietnam,et de je que j’en ai vue ce pays me plains et peut-etre bien pour ai vivre dans 4ou 5 ans et déja avec une petite idée derrière la tete(ai trop la bouchotte)en quelques mots,trop peux d’agenge avec renseigments en langue francaise et je suis sure que dans ce domaine il y a quelque chose a faire…Bien a vous et continuer votre blog…

  14. sylvie de vietnam-vagabondages.com

    Merci Suzanne.
    je ne sais si je suis une perle!!
    mais ce que je fais est fait avec mon coeur
    Je connais très bien le forum (http://www.forumvietnam.fr/) puisque je suis « opale » membre depuis pas mal d’années.
    Suis plus spécialisée sur le nord vietnam.
    j’y retourne très bientôt d’ailleur….

  15. cedric suzanne

    Voici un lien très sympathique. Avec une communauté très active.
    http://www.forumvietnam.fr/

    Vous avez un Blog fort intéressant, et vous menez une action honorable dans ces villages.
    En somme, une perle.

    Bonne continuation…

  16. Bonjour,
    Je vis au Vietnam depuis 4 ans : Ha Noi puis Sai Gon.
    J’ai un fils Vietnamien de 20 mois.
    Ma femme est originaire du centre (Binh Dinh).
    J’avais deja entendu parler de La Palanche quand j’habitais Hanoi.
    A un de ces jours peut-etre.
    Bonne annee,
    Pierre

  17. bonjour,
    je suis issu des minorités Ede au centre du Vietnam
    Nhatrang était mon école.
    Buon ea phê mon village

    Bon courage dans votre entreprise.
    all the best
    eban
    http://www.eban.fr

  18. Bonjour Yves
    Très bonne idée de vouloir voyager façon baroudeur. il n’y a pas de soucis dans ce pays du moment que on est là pour apprécier les gens et le paysage. n’hésites pas aller en dehors des circuits touristiques, tu pourras faire de belles rencontres . Les gens sont vraiment très plaisants.N’hésites pas à me contacter sur mon mail si tu as des questions.
    Sylvie

  19. Bonsoir Sylvie,

    Je me permet de de tutoyer car c’est plus intime et moins etranger.

    Je viens a peine de lire ton blog et en defilant les pages je me suis retrouve dans ton recit car je prepare un voyage du genre pour le printemps.

    Je suis a preparer mon premier voyage backpack a 52 ans et avec tout ce que je peux lire sur les forums que je trouve au fil de mes recherches sur internet, je dois t’avoue que je suis un « green » sur internet car connecter depuis a peine 2 mois. J’ai ete vraiment toucher par ton blog car c’est exactement le genre de voyage que j’envisage faire a la mi-Mars 2009. Pas tellement du genre a laisse les autres decide ce qui est bon pour moi donc les tour groupes non merci.

    Tu m’as donne des idees pour remercier les gens chez lequelles je compte debarque au cours de mon periple.

    Merci pour ton recit et peut-etre qu’un jour nos chemins se croiseront par pur hasard.

    Bonne chance a toi pour la suite de tes aventures fascinantes.

    Yves, un Canadien errant bientot au Vietnam de la region de Montreal, Canada.

  20. Bonjour Sylvie,

    Quelle belle histoire votre « aventure » ! Je suis très touchante par votre amour pour le Vietnam. J’ai passé 5 ans en France pour mes études et je viens de rentrer au Vietnam. J’aimerais bien vous rencontrer un beau jour !

    Bonne route et à bientôt !

    Thu Ha

  21. Bonjour Sylvie,
    Je suis tres jalous en lisant votre bloge car vous avez fait ce que je reve de le faire.
    J’aimerai bien vous rencontrer pour ecouter votre experiences au VN, car moi aussi, suis divorce et je crois que je vais prendre une decision pour vraiment vivre ce que j’ai envie de vivre.
    Cordialement,

  22. Très touché de votre attachement à mon pays natal

  23. Bonjour, votre passion pour ce pays ma vraiment touché en regardant votre blog.

    Je suis actuellement étudiante infirmière en première année et en janvier 2010 j’ai l’occasion de partir à l’étranger pour mon stage de santé publique.

    J’aurai aimé savoir si vous connaissez des associations humanitaires pour étudiantes infirmière à Hûé ?

    J’ai cherché pas mal d’infos mais j’ai du mal à trouver des associations humanitaires là-bas ou proche de Hûé…

    Si vous pouviez me répondre via le mail, ce serait très gentil.

    Merci d’avance

    Marion

  24. Bonjour,
    Pour ma part je suis tres attaché au Vietnam car mon fils est ne la bas.
    Pour ceux qui me liront, je suis a la recherche d’infos sur Vinh Phuc au nord de Hanoi.
    (c’est la que mon fils est ne).flolive79@hotmail.com
    Vraiment bravo pour tout ce que vous faites et pour votre philosophie de vie.
    J’aurais des tonnes de questions mais je vais pas vous embeter avec ça et je vais continuer a me documenter.
    J’espere pouvoir y retourner d’ici 2 ou 3 ans.
    encore bravo et merci pour ce site

  25. Bonjour Sylvie,

    Je suis très intéressé de votre blog et me permets à faire un lien de notre site de web (http://www.vietnamecotour.com/travel_links.htm ) pour que nos visiteurs puissent vous contacter plus facilement.

    Pratiquant le tourisme solidaire, nous avons les projets d’ammélioration de la condition de vie des gens locaux dont le budget contribué de la donnation des voyageurs. Si vous avez le temps à participer aux activités volontaires, n’hésitez pas à nous contacter.

    Cordialement
    Hoang Anh

    ECOTOURVIETNAM.COM

  26. Xin chào Sylvie,
    merci de votre enthousiasme pour ce pays qui nous a tellement touchés, appris et rendus heureux de son sourire, secret d’Asie.
    Nous partons souvent au Viêt-Nam et qui sait, peut être nous croiserons nous!
    Notre site vous en dira plus!
    Amicalement

    http://www.infini-photo.fr

  27. Bonjour Sylvie,

    Très touchée de l’amour et des aides que vous avez offertes aux démunis du Viet-Nam. Je vous souhaite de belles rencontres et pouvoir continuer à donner votre amour et vos tendresses et vous d’être heureuse.
    Mille mercis.

  28. Sylvie, j’ai une passion pour ce pays, mais je crois que je n’irai jamais le visiter. En autre je le connais partiellement par les diverses infos que l’on m’envoie. Je viens vous demander conseil; je suis actuellement à écrire un 1er roman sur ce pays  » partie Sud  » avec des personnages fictifs, beaucoup d’aventures, bref….J’aimerai que vous me parliez de ce pays, de long en large, tout ce qui se passe…pour m’avancer dans cette écriture. En vous remerciant à l’avance, cordialement. J.C. D

  29. NGUYEN Thi Phuc

    Bonjour Sylvie Brisset,

    Je suis vietnamienne et je vous connais par hasard en lisant voyageforum.com. Le nom de votre site attire toute mon attention. En fait, j’ai passé la plupart de ce matin pour chercher à vous comprendre « Qui suis je? ». Je suis vraiment sensible à votre amour sur notre superbe pays. J’admire particulièrement votre aide en faveur des minoritaires.
    Toutes mes félicitations et merci pour tout !!! Mlle. Phuc

  30. Bonjour
    Je viens de lire une partie de récit et, j’avoue que vous m’avez fait rêver !
    je suis moi même une voyageuse dans l’âme, aucune prédilection dans mon enfance comme vous … juste une envie TRES forte de découvrir depuis ma plus tendre enfance (j’ai bien grandi puisque j’en ai 45 !) l’Asie avec un grand A et le reste de cette belle planète terre !
    J’ai eu comme vous mes déboires …j’ai perdu mon mari dans un accident de la route à 32 ans, j’ai élevé seule mes deux enfants … je peux dire que j’ai eu mon lot de galères ! 14 ans après ce drame, mes enfants sont partis de la maison (25 ans et 20 ans), j’ai donc décidé de quitter la France et, partir à Bangkok … le destin en a décidé autrement car j’ai rencontré le deuxième homme de ma vie …Didier avec qui je me suis mariée il y a tout juste 1 mois ! et devinez où nous partons en voyage de noce (en septembre) ? au Vietnam bien sur ! Nous avons retenu dans un premier temps nos billets pour Bangkok, je vais lui faire découvrir la Thailande pendant 15 jours, puis nous prendrons un vol pour Hanoi et puis après …ben je compte sur des personnes telles que vous pour nous aider dans notre aventure ! je voyage exclusivement en sac à dos, je déteste le mot « touriste » … je dirais que ma véritable aventure est de rencontrer les gens du pays où je réside pendant les semaines à venir et de me mélanger à eux et leurs coutumes ..
    voilà, vous en savez un peu plus sur moi ..j’espère avoir de vos nouvelles et, que si vous avez le temps de m’en dire un peu plus sur la préparation de notre voyage .. Merci encore de votre attention. Très cordialement. Véronik

  31. nguyen bernard

    D’une phrase: bravo!!! et, continues à nous renseigner.
    Merci.

  32. CHAUVEAU Valérie

    Bonjour

    Je suis au quotidien, une femme curieuse voyageuse, relationnelle car commerciale, en privé, une passionnée de rencontres étrangères, une amoureuse de l’Amérique du Sud, une fan de l’eau….
    et je suis très attirée par le Vietnam, parce que je veux aller à la rencontre des gens la bas, voir et connaitre ce pays, ses richesses naturelles, et partager avec sa population.
    Je voudrais y aller en juin 2008, seule, et organiser mon billet , quelques étapes et de la relaxation… J’ai vu qu’il y avait de tres bons itineraires avec l’UCPA mais je prefererais y aller avec mes propres moyens.
    Avez vous des recommendations,
    Bien à vous

    Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.