Histoire d’une adoption

dorothee.jpghttp://fr.360.yahoo.com/dorocal66

Il faut absolument visiter ce blog et s’y attarder , il y a tant à lire et tant d’émotion à vivre. Ce blog est consacré à la 1ère génération d’adoptés vietnamien, à l’histoire de leur abandon, de leur prise en charge dans les orphelinats et à leur adoption dans les pays étrangers

Mes yeux se sont brouillés en lisant l’histoire de Lê Thị Mộng Chi, orpheline de guerre comme des milliers d’enfants au Vietnam (lire:Une histoire sans nom pour une vie sans naissance ) car je me suis souvent retrouvée dans des orphelinats près d’ Hanoi ou Hué et j’ai en mémoire le regard des enfants sans parents….

L’article Partir à la recherche de ses origines m’a bouleversé, elle ne savait rien de son passé, impossible pour elle de retrouver ses parents biologiques puisque tout avait été inventé : son arrivée à l’orphelinat est une énigme, avec un nom vietnamien donné par les soeurs (Lê Thị Mộng Chi), une date de naissance aléatoire (08 juillet 1967), un lieu de naissance inventé (Phu Qui, province de Quang Nam) et une mention « de parents inconnus » qui a fait d’elle une enfant abandonnée, une orpheline de guerre……

Je n’ai plus de mots pour relater ce blog, allez le visiter vous verrez il est fort en émotions !

http://fr.360.yahoo.com/dorocal66

Voici un extrait du blog

J’aurais pu m’appeler Lê Thị Mộng Chi et vivre aujourd’hui quelque part dans une ville ou un village du Vietnam, si, 40 ans plus tôt, je n’avais pas quitté le Vietnam pour la France.

Ce blog retrace mes 18 premiers mois à Ðanang puis à Saigon et raconte un petit bout de mon histoire reconstituée à partir de synthèses de lecture, de documents, de correspondances et de témoignages collectés auprès des acteurs et témoins de l’époque.
Mais une histoire peut en cacher bien d’autres : celle de la Guerre du Vietnam commencée depuis 1965, qui transporte chaque jour son lot de malheurs laissant derrière elle des enfants abandonnés ; celles de personnes qui se sont dévouées pour la cause de ces orphelins et qui ont su trouver des solutions d’urgence pour les arracher à ce conflit et c’est à ces personnes que je rends hommage aujourd’hui. …..

C’est donc l’histoire de ces milliers d’enfants d’origine vietnamienne qui furent recueillis et soignés dans les orphelinats, pris en charge dans le cadre d’un programme d’adoption orchestré par une australienne, Rosemary Taylor*, puis qui ont transité dans des pouponnières de Saigon avant de partir dans leurs nouvelles familles à l’étranger.

Ce devoir de mémoire permet d’esquisser des premiers éléments de réponse à ceux qui se questionnent encore sur les raisons de leur abandon, à ceux à qui recherchent un chaînon manquant à leur histoire. Il s’adresse aussi à ceux qui ignorent que derrière cette guerre, ses malheurs et ses horreurs, se cache une incroyable aventure humaine remplie d’humilité.

Ce blog est consacré à la 1ère génération d’adoptés vietnamien, à l’histoire de leur abandon, de leur prise en charge dans les orphelinats et à leur adoption dans les pays étrangers

http://fr.360.yahoo.com/dorocal66

un autre site à voir,

www.originesvietnam.com

Cet article vous a plus, partagez le!

sylvie vietnam vagabondage

Conseillère en voyage – partenaires depuis + de 10 ans d’agences locales installées au Vietnam - Laos - Cambodge et Birmanie. Je vous organise des voyages hors des sentiers battus et avec guide privatif francophone . Vous désirez vous balader au Vietnam sans les contraintes d’un tour opérateur ? Vous rêvez d’un voyage à la carte avec juste un accompagnateur qui deviendra au fil du temps un ami ? Avec Vietnam Vagabondage, vous pourrez vivre pleinement vos vacances tout en profitant d’un accompagnateur pour vous évader en toute sérénité et sécurité. Depuis l'année 2002, je sillonne le Vietnam à la recherche d' insolite. J'ai voyagé de multiples façons, en voiture, train, a pied, vélo, moto, barque , dormant quelques fois dans des hôtels mais principalement chez les habitants pour être au plus proche d'eux. J'ai découvert le Laos et le Cambodge depuis 2015, de la même façon... novembre 2019, j'ai effectué mon deuxième voyage de repérage pour le Myanmar (Birmanie)...

5 commentaires

  1. bonjour.
    je cherche l’origine et le sens du nom  » tayson « , je ne trouve pas; pouvez-vous m’éclairer ?
    je sais que ce n’est pas le but de votre blog, mais si vous pouvez me renseigner, je vous remercie beaucoup d’avance .
    bonne continuation
    jo.recart

  2. Bonjour à vous
    Bon j’ai ça je ne sais si cela va vous convenir!!
    Je vais d’ailleurs faire une catégorie « grammaire et traduction de mot vietnamien  »
    Tay Son: aussi connu sous le nom du Quang Trung, le roi Tay Son est l’un des personnages les plus importants de l’Histoire des arts martiaux du Vietnam. De son vrai nom Nguyen Hue, il fut à l’origine d’une révolte populaire qui pacifia le Vietnam au XVIII ème siècle. A cette époque, le pays était en proie au chaos, avec trois pouvoirs qui s’affrontaient: le roi Lê au centre du vietnam, et les seigneurs Trinh au Nord et Nguyen au Sud. Dans ce climat de guerre civile, les paysans et le peuple en général souffraient de la famine, du pillage et l’arbitraire des petits seigneurs locaux. C’est dans ce contexte que les trois frères Nguyen, issus de la région de Tay Son dans la province de Binh Dinh, décidèrent de changer les choses. A la tête des quelques comparses, ils commencèrent par agir à la manière de Robin des Bois: voler les riches pour donner aux pauvres. Leur popularité grandit tellement, que l’affluence de volontaires leur permit rapidement de monter une véritable armée qui défit successivement les armées des Trinh et des Nguyen. Après avoir vainement tenté de remettre le pouvoir dans les mains du roi Lê, Nguyen Hue fut couronné roi en 1788. L’année suivante, il défaisait la puissante armée chinoise. L’épopée Tay Son a donné naissance à nombre d’Écoles d’arts martiaux.
    J’espère que j’ai pu répondre à votre question

  3. Bonjour,
    Je suis une jeune fille de 20ans, depuis la mort de ma mère adoptive je me suis souvent sentie mal dans ma peau, je pense que sa mort a provoqué l’envie d’un retour aux racines, je ne sais pas encore si je suis prête pour cela mais j’aimerai retrouver mes parents biologiques au Viet Nam… Je ne sais pas comment procéder et par quoi commencer. J’aimerai avoir quelques informations si possible. S’il vous plaît c’est importantpour me sentir mieux dans ma vie de tous les jours, ce manque est un grand obstacle qui m’empêche d’évoluer comme je le souhaite, c’est assez complexe à expliquer comme sentiment même moi j’ai du mal à tout comprendre…
    J’espère avoir une réponse le plus vite possible, merci

  4. Bonjour Mai
    Je suis très touchée par votre message et je comprend parfaitement que vous ayez envie de retrouver quelques racines de votre passé. Bien que ce soit très difficile à faire. Il vous faudra connaitre l’orphelinat où vous avez été apportée quand vous avez perdu vos parents biologiques. pour cela il faudra que vous interrogiez votre père…. je vous écris en privé et si je peux vous aider , croyez bien que je le ferais avec plaisir.
    A bientôt
    sylvie

  5. Et bien je vais questionner mon père dans ce cas. Je sais que l’orphelinat se trouve a Saïgon… Je vous remercie d’avoir répondu en tout cas.
    A bientôt,
    Mai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *